KAZURI, une histoire de femmes

Fondés en 1975 par Lady Susan Wood pour donner du travail aux femmes isolées et démunies, les ateliers de KAZURI sont toujours situés à Karen, une localité dont le nom rend hommage à Karen Blixen, l'auteur de « Out of Africa » et dont la ferme se trouvait à proximité.

 


Karen est située dans une région superbe tout près de Nairobi, au pied des montagnes Ngong, et à mi-chemin entre la capitale très animée du Kenya et la spectaculaire vallée du Rift.

 

 

Au départ, c'est un simple hobby qui a incité Lady Susan Wood à modeler la terre et à maîtriser la cuisson des perles en céramique pour en faire des bijoux.

 

Mais cette passion s'est dès le départ accompagnée d'une forte envie d'aider, de former, de faire travailler ceux et celles qui en ont le plus besoin au Kenya.

 

 

 

Après l'ouverture d'une boutique, et face au succès grandissant de ses créations, elle construit en 1988 sur les terres de sa propriété un atelier et embauche plusieurs dizaines de femmes en difficulté pour leur apprendre un métier et leur permettre de vivre dignement.

 

L'aventure est lancée et aujourd'hui plusieurs centaines
d'ouvrières réalisent entièrement à la main les bijoux en céramique KAZURI.

 

KAZURI veut dire « petite et jolie » en Swahili.